Amour Quotes

Quotes tagged as "amour" Showing 1-30 of 335
Jane Austen
“A man does not recover from such devotion of the heart to such a woman! He ought not; he does not.”
Jane Austen, Persuasion

Grace Willows
“You are enough to drive a saint to madness or a king to his knees.”
Grace Willows, To Kiss a King

Amélie Nothomb
“Il y a des beautés qui sautent aux yeux et d'autres qui sont écrites en hyéroglyphes: on met du temps à déchiffrer leur splendeur mais, quand elle est apparue, elle est plus belle que la beauté.”
Amélie Nothomb

Blaise Pascal
“Le coeur a ses raisons que le raison ne connaît point.”
Blaise Pascal, Pensées

“Love might be frightening, at times, and some are scared of becoming infatuated. Therefore, they may rather choose to chicken out, while walking on thin ice, poise and guts are letting them down. (“Amour en friche”)”
Erik Pevernagie

Michel Houellebecq
“Et l'amour, où tout est facile,
Où tout est donné dans l'instant;
Il existe au milieu du temps
La possibilité d'une île.”
Michel Houellebecq, The Possibility of an Island

Roman Payne
“She wakes in a puddle of sunlight.
Her hands asleep beside her.
Her hair draped on the lawn
like a mantle of cloth.”
Roman Payne, Hope and Despair

Guillaume Musso
“Tout comme il existe des coups de foudre en amour, il y a quelques fois des coups de foudre en amitié”
Guillaume Musso, Seras-tu là?

Michel Houellebecq
“La solitude à deux est l'enfer consenti.”
Michel Houellebecq, The Possibility of an Island

Anna Gavalda
“A qui écris-tu?
-A toi. En fait, je ne t'écris pas vraiment, j'écris ce que j'ai envie de faire avec toi...
Il y avait des feuilles partout. Autour d'elle, à ses pieds, sur le lit. J'en ai pris une au hasard:
"...Pique-niquer, faire la sieste au bord d'une rivière, manger des pêches, des crevettes, des croissants, du riz gluant, nager, danser, m'acheter des chaussures, de la lingerie, du parfum, lire le journal, lécher les vitrines, prendre le métro, surveiller l'heure, te pousser quand tu prends toute la place, étendre le linge, aller à l'Opéra, faire des barbecues, râler parce que tu as oublié le charbon, me laver les dents en même temps que toi, t'acheter des caleçons, tondre la pelouse, lire le journal par-dessus ton épaule, t'empêcher de manger trop de cacahuètes, visiter les caves de la Loire, et celles de la Hunter Valley, faire l'idiote, jacasser, cueillir des mûres, cuisiner, jardiner, te réveiller encore parce que tu ronfles, aller au zoo, aux puces, à Paris, à Londres, te chanter des chansons, arrêter de fumer, te demander de me couper les ongles, acheter de la vaisselle, des bêtises, des choses qui ne servent à rien, manger des glaces, regarder les gens, te battre aux échecs, écouter du jazz, du reggae, danser le mambo et le cha-cha-cha, m'ennuyer, faire des caprices, bouder, rire, t'entortiller autour de mon petit doigt, chercher une maison avec vue sur les vaches, remplir d'indécents Caddie, repeindre un plafond, coudre des rideaux, rester des heures à table à discuter avec des gens intéressants, te tenir par la barbichette, te couper les cheveux, enlever les mauvaises herbes, laver la voiture, voir la mer, t'appeler encore, te dire des mots crus, apprendre à tricoter, te tricoter une écharpe, défaire cette horreur, recueillir des chats, des chiens, des perroquets, des éléphants, louer des bicyclettes, ne pas s'en servir, rester dans un hamac, boire des margaritas à l'ombre, tricher, apprendre à me servir d'un fer à repasser, jeter le fer à repasser par la fenêtre, chanter sous la pluie, fuire les touristes, m'enivrer, te dire toute la vérité, me souvenir que toute vérité n'est pas bonne à dire, t'écouter, te donner la main, récupérer mon fer à repasser, écouter les paroles des chansons, mettre le réveil, oublier nos valises, m'arrêter de courir, descendre les poubelles, te demander si tu m'aimes toujours, discuter avec la voisine, te raconter mon enfance, faire des mouillettes, des étiquettes pour les pots de confiture..."
Et ça continuais comme ça pendant des pages et des pages...”
Anna Gavalda, Someone I Loved

Guy de Maupassant
“I have an immoderate passion for water; for the sea, though so vast, so restless, so beyond one's comprehension; for rivers, beautiful, yet fugitive and elusive; but especially for marshes, teeming with all that mysterious life of the creatures that haunt them. A marsh is a whole world within a world, a different world, with a life of its own, with its own permanent denizens, its passing visitors, its voices, its sounds, its own strange mystery.”
Guy de Maupassant, The House of Madame Tellier and Other Stories

Frédéric Beigbeder
“L'amour est une catastrophe magnifique: savoir que l'on fonce dans un mur et accélérer quand même; courir à sa perte, le sourire aux lèvres; attendre avec curiosité le moment où cela va foirer. L'amour est la seule déception programmée, le seul malheur prévisible dont on redemande.”
Frédéric Beigbeder, L'amour dure trois ans

Albert Camus
“Personne n'est capable réellement de penser à personne, fût-ce dans le pire des malheurs. Car penser réellement à quelqu'un, c'est y penser minute après minute, sans être distrait par rien, ni les soins du ménage, ni la mouche qui vole, ni les repas, ni une démangeaison. Mais il y a toujours des mouches et des démangeaisons. C'est pourquoi la vie est difficile à vivre.”
Albert Camus, The Plague

Jane Austen
“They gave themselves up wholly to their sorrow, seeking increase of wretchedness in every reflection that could afford it, and resolved against ever admitting consolation in future. ”
Jane Austen, Sense and Sensibility
tags: amour

Tahar Ben Jelloun
“Respecter une femme, c'est pouvoir envisager l'amitié avec elle ; ce qui n'exclut pas le jeu de la séduction, et même, dans certains cas, le désir et l'amour.”
Tahar Ben Jelloun

Guillaume Musso
“Là où on s'aime, il ne fait jamais nuit.”
Guillaume Musso
tags: amour

Tahar Ben Jelloun
“Une femme qui pleure et te demande de la protéger c’est Grandiose”
Tahar Ben Jelloun, L'Auberge des pauvres
tags: amour

Mathias Malzieu
“Je ne veux pas que tu aimes "ça en moi", je veux que tu aimes "moi tout entier".”
Mathias Malzieu, La Mécanique du cœur

Michel Houellebecq
“Lorsque la sexualité disparaît, c'est le corps de l'autre qui apparaît, dans sa présence vaguement hostile; ce sont les bruits, les mouvements, les odeurs; et la présence même de ce corps qu'on ne peut plus toucher, ni sanctifier par le contact, devient peu à peu une gêne; tout cela malheureusement, est connu. La disparition de la tendresse suit toujours de près celle de l'érotisme. Il n'y a pas de relation épurée, d'union supérieure des âmes, ni quoi que ce soit qui puisse y ressembler, ou même l'évoquer sur un mode allusif. Quand l'amour physique disparaît, tout disparaît; un agacement morne, sans profondeur, vient remplir la succession des jours.”
Michel Houellebecq, The Possibility of an Island

Michel Houellebecq
“La seule chance de survie, lorsqu'on est sincèrement épris, consiste à dissimuler à la femme qu'on aime, à feindre en toute circonstance un léger détachement.”
Michel Houellebecq, The Possibility of an Island

Michel Houellebecq
“Il n'y a pas d'amour dans la liberté individuelle, dans l'indépendance, c'est tout simplement un mensonge, et l'un des plus grossiers qui puisse se concevoir; il n'y a d'amour que dans le désir d'anéantissement, de fusion, de disparition individuelle, dans une sorte comme on disait autrefois de sentiment océanique, dans quelque chose qui de toute façon était, au moins dans un futur proche, condamné.”
Michel Houellebecq, The Possibility of an Island

“- Mais au début, vous avez dû être heureuse?
- Juste le temps d'y voir clair. Vous croyez peut-être que l'amour est aveugle.. Et bien, le mariage ouvre les yeux.”
Agathe Hochberg, Ce crétin de prince charmant

Gabriel García Márquez
“Elle lui semblait si belle, si séduisante, si différente des gens du commun qu'il ne comprenait pas pourquoi personne n'était comme lui bouleversé par le chant de castagnette de ses talons sur les pavés de la rue, ni pourquoi les cœurs ne battaient pas la chamade aux soupirs de ses volants, ni pourquoi personne ne devenait fou d'amour sous la caresse de ses cheveux, l'envol de ses mains, l'or de son sourire.”
Gabriel Garcí­a Márquez, Love in the Time of Cholera
tags: amour

André Gide
“Que ton désir soit de l'amour, et que ta possession soit amoureuse.”
André Gide

Victor Hugo
“L'amour n'a point de moyen terme; ou il perd, ou il sauve.”
Victor Hugo, Les Misérables

« previous 1 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12