Littérature française du XXIe siècle discussion

166 views
La rentrée littéraire, une invention française ?

Comments Showing 1-17 of 17 (17 new)    post a comment »
dateDown arrow    newest »

message 1: by Camille (new)

Camille Ammoun (camilleammoun) | 90 comments Mod
C'est l'événement culturel majeur de la fin de l'été et de l'automne. Mais comment en est-on arrivé à cette avalanche de parutions qui couvre les tables des librairies et emplit les pages des journaux ? Est-ce un phénomène franco-français ?

Qu'en pensez-vous ?


message 2: by P.E. (last edited Aug 14, 2018 12:36PM) (new)

P.E. | 160 comments Mod
Une vitrine publicitaire pour les éditeurs et les librairies, un prétexte à lire pour ceux à qui en cherchent !


Quelques titres attendus pour ceux et celles que ça intéresse de pousser plus loin :

Boualem Sansal - Le train d’Erlingen ou La métamorphose de Dieu
Éric Fottorino - Dix-sept ans
Laurence Cossé - Nuit sur la neige
Michaël Ferrier - François, portrait d'un absent
Anton Beraber - La grande idée
Meryem Alaoui - La vérité sort de la bouche du cheval
Paul Greveillac - Maîtres et esclaves
Jean Hatzfeld - Deux mètres dix

Serge Joncour - Chien-Loup
Alain Mabanckou - Les cigognes sont immortelles
Pascal Manoukian - Le paradoxe d'Anderson
Olivia de Lamberterie - Avec toutes mes sympathies
François Vallejo - Hôtel Waldheim
Rachel Kushner - Le Mars Club
Anton Beraber - La grande idée
Clara Dupont-Monod - La révolte
Jennifer Egan - Manhattan Beach
Maylis de Kerangal - Un monde à portée de main
Amélie Nothomb - Les prénoms épicènes
Antonin Varenne - La toile du monde
D. Foy - Absolutely Golden
Olivier Bleys - Nous, les vivants
Lyonel Trouillot - Ne m'appelle pas Capitaine
Philippe Ségur - Le chien rouge
Fabienne Jacob - Un homme aborde une femme
Jean-Daniel Baltassat - La tristesse des femmes en mousseline
Patrick Dewdney - La peste et la vigne
Marie-Fleur Albecker - Et j'abattrai l'arrogance des tyrans
Laurence Cossé - Nuit sur la neige
Olivier Adam - La tête sous l'eau
John Boyne - Les fureurs invisibles du coeur
John Burnside - Le bruit du dégel
Sophie Divry - Trois fois la fin du monde
Abubakar Adam Ibrahim - La saison des fleurs de flamme
Jeffrey Eugenides - Des raisons de se plaindre
Tiffany Tavernier - Roissy
Jérôme Attal - 37, étoiles filantes
Carole Fives - Tenir jusqu'à l'aube
Jérémy Fel - Helena
Arthur Nesnidal - La purge
Ingrid Thobois - Miss Sarajevo
En guerre - François Bégaudeau
Thomas B. Reverdy - L'hiver du mécontentement
Christine Angot - Un tournant de la vie
Thierry Froger - Les nuits d'Ava
Camille Bordas - Isidore et les autres
Philippe Torreton - Jacques à la guerre
Guy Boley - Quand Dieu boxait en amateur
Eric Fottorino - Dix-sept ans
Jean-Philippe Toussaint - Nue
Marie Darrieussecq - Il faut beaucoup aimer les hommes

György Dragomán - Le bûcher
Lisa Halliday - Asymétrie
Stefan Hertmans - Le Coeur converti
Jon Kalman Stefansson - Ásta
La maison de verre - Pramoedya Ananta Toer



message 3: by Diane (new)

Diane (dianegn) | 13 comments Il me semble en effet que c'est un phenomène franco-français adopté toutefois dans les pays francophones par la "force de la langue". C'est un excellent outil de promotion, il y a des centaines de livres presentés et il y en a pour tous les goûts. Ça fait vivre les librairies et c'est bon pour le livre papier.

C'est aussi un moyen de déceler les tendances. Par exemple la rentrée 2017 montrait une forte préférence pour le passé, peut-être en raison d'un refus de regarder le présent (trop complexe, déroutant?) et d'imaginer le futur réalistiquement (trop incertain, parfois effrayant, d'où le refuge dans la dystopie?), ou une envie de relever les similitudes et les differences entre le passé le présent (mise en garde?).

Je suis curieuse de savoir quelle sera la tendance de la rentrée 2018.


message 4: by Electra (new)

Electra (electraone) | 22 comments Oui un phénomène franco-français avec tous les ans les mêmes auteurs invités des plateaux-télé ... trop de romans, je le pense aussi et surtout trop peu mis en avant. Mais comme le dit Diane, il permet d'avoir une vue globale sur les genres et les thèmes à l'honneur et puis pour avoir vécu à l'étranger, je dis aussi que c'est une chance que les livres soient mis à l'honneur des médias, qu'on en parle, qu'on invite des auteurs .. dans d'autres pays, les livres n'ont presque plus droit à l'image donc profitons-en !


message 5: by Diane (new)

Diane (dianegn) | 13 comments "les livres n'ont presque plus droit à l'image" joliment dit. Ça m'a fait sourire.


message 6: by Tim (new)

Tim (techthing) | 4 comments Le podcast Édition Illimitée a créé une épisode là-dessus: https://www.facebook.com/editionillim...


message 7: by LuckyVV (new)

LuckyVV | 10 comments Est-ce que la rentrée littéraire n'est pas aussi un moyen (ou un prétexte) de sortir beaucoup de titres qui feront ensuite partie des sélections pour les prix littéraires ? La majorité des prix est décernée dans le dernier quart de l'année.


message 8: by Valerie (new)

Valerie | 25 comments C’est sur que de savoir que les prix littéraires sont quasi tous décernés entre Octobre et Décembre poussent les éditeurs à concentrer leur sortie. Les risque malheureux de cette course est de passer à côté de très bons romans.....il y a bien évidemment quelques exception car si je me rappelle le Goncourt 2017, de P. Vuillard, faisait partie des livres du printemps et non de la rentrée....mais bon, je trouve quand même important d’avoir une rentrée littéraire. Elle a le mérite de mettre à l’honneur les livres de tout horizon. Bons ou mauvais, à nous lecteur avisé de trier. Avoir un choix comme cela, n’arrive qu’en France et c’est un privilège dont on se rend compte des que l’on vit a l’étranger😉


message 9: by Camille (new)

Camille Ammoun (camilleammoun) | 90 comments Mod
Infografique du Monde.fr sur la rentrée littéraire en chiffres:
La rentrée littéraire 2018 : les chiffres des lettres https://www.lemonde.fr/livres/article...




message 10: by P.E. (new)

P.E. | 160 comments Mod
Instructif, merci Camille !


message 11: by Diane (new)

Diane (dianegn) | 13 comments Camille wrote: "Infografique du Monde.fr sur la rentrée littéraire en chiffres:
La rentrée littéraire 2018 : les chiffres des lettres https://www.lemonde.fr/livres/article......"


Plein d'infos! Merci.

Quelques remarques:
- 94 premiers romans!!! C'est un beau nombre.
- 80% des ventes du livre se font d'août à décembre!!! La rentree litteraire est une bonne strategie marketing, oh la la!
- J'aime bien le ratio roman etrangers/romans francais (1/2 environ). C'est peut-être la rentree litteraire francaise, mais c'est pas franco-français. Ça aussi contribue à la crédibilité et au succes de la selection de livres.
- Comme le nombre d'auteurs femmes augmenté! 9 femmes sur 31 nouveaux auteurs en 86 contre 41 femmes sur 94 auteurs en 2018!!!

Et saviez-vous que si vous avez lu 20 livres en un an vous êtes un "grand lecteur"? (selon Le Monde) J'aimerais bien savoir ce que vous ne pensez... À votre avis, c'est quoi un grand lecteurs?


message 12: by Diane (new)

Diane (dianegn) | 13 comments Tim wrote: "Le podcast Édition Illimitée a créé une épisode là-dessus: https://www.facebook.com/editionillim..."

Merci pour le lien! Je l'ai ajouté à mes podcasts. J'ai écouté les premieres secondes, ça commence avec l'historique de la rentree litteraire. Interessant.


The Reading Bibliophile | 6 comments Passionnant! Que dire alors des lecteurs lisant >20 livres par an ? Des lecteurs gargantuesques ? ;-)


message 14: by Claire (new)

Claire | 3 comments Bonjour à tous! J'écris d'Italie, donc pardonnez-moi les erreurs. J'adore le français et la France. J'ai découvert les livres français et tout le monde des rentrées il y a seulement trois années. Donc Je pense que oui, c'est un phénomène tout français. En Italie on lit très très peu et il y a beaucoup de livres écrit par les "vips", quelle horreur!!!!


message 15: by P.E. (new)

P.E. | 160 comments Mod
Bonjour Claire ! Merci de partager ton expérience avec le groupe ! Les livres de VIPs, oh il y a ça aussi en France, rassure-toi ;) On est aussi assez portés sur les récits de vie et les autofictions, à en croire les rayonnages des librairies comme les rayons des magasins ! Qu'est-ce qui se fait en salons littéraires en Italie sinon ?


message 16: by Claire (new)

Claire | 3 comments P.E. wrote: "Bonjour Claire ! Merci de partager ton expérience avec le groupe ! Les livres de VIPs, oh il y a ça aussi en France, rassure-toi ;) On est aussi assez portés sur les récits de vie et les autofictio..."

J'ai travaillé pour un grand éditeur (pour la section scolaire) et je sais... Il y a des petits héros , des petits éditeurs qui font des merveilles..... (NN editore, Iperborea...). Les salons.... tu sais le premier salons des livres où je suis allée a été Paris, l'année dernière!!!!!


message 17: by Camille (new)

Camille Ammoun (camilleammoun) | 90 comments Mod
La "rentrée littéraire" remise en question par le covid ?

Article de l'agent littéraire Pierre Astier dans Le Monde :
https://www.lemonde.fr/idees/article/...


back to top