Ludditus's Reviews > La Vérité sur Dix petits nègres

La Vérité sur Dix petits nègres by Pierre Bayard
Rate this book
Clear rating

by
54276167
's review

it was ok

J'avoue n'avoir pas encore lu « Qui a tué Roger Ackroyd ? » (c'est pour bientôt), mais j'ai été séduit par « L'affaire du chien des Baskerville » (que j'ai lu en anglais : Sherlock Holmes Was Wrong: Reopening the Case of The Hound of the Baskervilles). À vrai dire, les deux œuvres mentionnées, avec « Dix petits nègres », sont les trois plus connues des mystères policiers de type whodunit pour lesquels la solution de l'auteur est contestable. Pour être plus précis, « L'affaire du chien des Baskerville » est le pire roman de Conan Doyle, et seule la solution de Pierre Bayard peut persuader un lecteur éduqué et rationnel.

Revenant à Mme Christie, pas mal de ses mystères mécontentent le lecteur, qui peut trouver les indices un peu forcés, et la solution trop alambiquée, contournée, tarabiscotée, imbriquée. Normalement, on aurait aimé une solution plus simple, plus élégante. Je ne connais pas la solution proposée dans le cas de Roger Ackroyd, mais pour les dix petits nègres, je trouve la solution de Pierre Bayard... un peu trop compliquée, malgré sa prétendue simplicité !

Ceci dit, il y a du bon et du mauvais dans ce livre. Une bonne chose est qu'il dresse un bilan des fameux mystères en chambre close, et dans cette analyse on y trouve des idées de lecture. Puis, vu que la solution de ce mystère, même si on la trouve satisfaisante, repose sur un élément impossible à prévoir, l'auteur se tâche de nous le présenter bien avant les autres « cinq invraisemblances au moins [qui] auraient en effet dû conduire les lecteurs à se poser quelques questions. » Voici cet élément qui m'a toujours embêté : « L’île n’est donc pas dès le départ un lieu hermétiquement clos. Elle le devient au cours du roman, comme une pièce qui se refermerait progressivement sur ses occupants. C’est cette tempête et non l’île qui enferme les petits nègres et les condamne à mort. Et surgit alors la question qui ne semble avoir taraudé aucun des lecteurs du roman depuis sa parution : comment l’assassin pouvait-il prévoir qu’il y aurait une tempête ? »

C'est le talon d'Achille du roman « Dix petits nègres », et on peut vraiment parler d’un « aveuglement général ». Le reste, tout l'échafaudage de Pierre Bayard, est à son tour contestable.

Mais les bonnes parties s'arrêtent là. Bayard perd trop de temps avec des explications qui n'étaient nullement nécessaires. Je n'avais vraiment pas besoin d'une conférence sur les illusions d’optique, le biais cognitif, le biais narratif, les formations de l’inconscient, la cécité d’inattention** (inattentional blindness), le conformisme***, le biais d’autocomplaisance, etc., etc. C'en est trop.
* Le Cygne noir : La Puissance de l'imprévisible
** le bon lien est https://www.youtube.com/watch?v=vJG698U2Mvo
*** https://www.youtube.com/watch?v=7AyM2PH3_Qk

Oui, on nous donne même des liens YouTube (dont le premier nécessite une petite correction, que j'ai faite).

Également agaçant est le ton supérieur du narrateur-assassin. On peut entrer dans la convention que l'assassin, de personnage littéraire, devient l'auteur d'un autre texte ; mais le fait d'insister avec une arrogance et suffisance extrêmes sur ce point... cela ne se fait pas.

De même avec la prétendue clé invisible qui serait présente au moins trois fois dans le texte d'Agatha Christie. En réalité, on a cherché dans le texte tout ce qui pourrait servir dans le processus de conception d'une solution alternative ; c'est tout.

Cela va de soi, je ne dévoilerai pas la solution proposée par Bayard. Si vous voulez essayer de la trouver avant de la lire dans ce livre, lisez pour un petit indice « A.B.C. contre Poirot » (The A.B.C. Murders).

Mais je vous dirai quand même que cette solution n'est pas complètement satisfaisante non plus. C'est vrai, « depuis l’Antiquité l’île est un lieu qui excite l’imagination » ; et que « si tous ces spectateurs n’ont rien vu, c’est qu’ils ne regardaient pas au bon endroit » ; mais quant aux témoins qui observaient l’île... pourraient-ils tout voir ? Je ne le crois pas, et dans ce cas, la voie est ouverte vers plusieurs autres solutions.

Deux mots sur la genèse de ce livre. L'année 2018 a vu naître « InterCriPol - Revue de critique policière », une revue de « recherches universitaires sur les nouvelles voies de la critique policière ». Président d'honneur, Pierre Bayard ! À lire dans ce fanzine :
Lever le rideau sur Hercule Poirot quitte la scène : Agatha Christie à la lumière de Pierre Bayard
La mise en question de la solution du « Double assassinat dans la rue Morgue » de Poe - les 7 liens (le titre de section et les puces).
Réouverture de l'affaire « Ils étaient dix » (ex-"Dix petits nègres") - 16 liens dans la même page.

Ne ratez pas le droit de réponse de Cédric Bachellerie à Pierre Bayard. Il se penche sur « la proposition que le massacre n'a pas pu être prémédité car sans la tempête les victimes se seraient jetées à l'eau et auraient regagné la cote à la nage ». L'argumentation est dans une longue vidéo, mais la solution est décevante.

Sinon, après avoir relu le roman (pas seulement le résumé fait par Pierre Bayard !), il y a une chance que vous accepteriez une solution encore plus loufoque, celle de Florian Besson : Dix petits nègres à la lumière de l'hypothèse Thursday Next.

Une troisième solution possible, improbable mais assez plausible (quoiqu'elle ne résout pas les incongruités), dans Le petit nègre blanc (qui est Juif).

Mais la plus logique solution est apportée par Maxime Decout dans Dix petits suspects. L'analyse est dense, pointue, intelligente, inouïe. Pas assez simple pour qu'elle soit vraiment élégante, mais d'une finesse de l'esprit mordante et systématique, digne d'un Anthony Berkeley. C'est la solution que je préfère, et elle annule complètement l'argumentation de Pierre Bayard ! « L’ennui est alors, cela paraît assez évident, l’état de décomposition du cadavre sur lequel s’appuie la datation des décès. » ... « D’autant que le problème de la décomposition du corps s’annule à partir du moment où l’on en considère un autre : la tempête. Comment admettre que le meurtrier ait pu compter sur un événement aussi imprévisible pour empêcher les personnages de partir et réaliser son projet ? C’est tout simplement qu’il n’en avait pas besoin. Son plan devait être exécuté dans un laps de temps bien plus resserré, ne permettant pas aux victimes de se résoudre à fuir. L’arrivée de la tempête lui a seulement permis de ralentir la marche des opérations pour accroître la torture psychologique exercée sur ses proies. » Pour la solution de Maxime Decout, lisez-la, mais pas avant avoir lu le livre !

BONUS - Liste de lecture suggéré par le contenu de ce livre :
• John Dickson Carr, Mort dans l'ascenseur = Drop to His Death (UK) / Fatal Descent (US)
• John Dickson Carr, Celui qui murmure = He Who Whispers
• John Dickson Carr, Meurtre après la pluie = The Problem of the Wire Cage
• John Dickson Carr (Carter Dickson), Passe-passe = A Graveyard to Let
• John Dickson Carr, Trois cercueils se refermeront = The Hollow Man
• Paul Halter, La Toile de Pénélope
• Paul Halter, Le Cercle Invisible
• Paul Halter, Le voyageur du temps
• Israel Zangwill, Le Grand Mystère du Bow = The Big Bow Mystery
• Edgar Allan Poe, La lettre volée= The Purloined Letter
• Edgar Allan Poe, Double assassinat dans la rue Morgue = The Murders in the Rue Morgue
• Agatha Christie, Les Vacances d'Hercule Poirot = Evil Under the Sun
• Clayton Rawson, Escamoté = Off the Face of the Earth, dans Roland Lacourbe, Les Meilleures Histoires De Chambres Closes: Vingt Nouvelles, sinon dans The Great Merlini: The Complete Stories of the Magician Detective, ou dans Death Locked In: An Anthology of Locked Room Stories
Suggeré par Cédric Bachellerie :
• The Detection Club - The Floating Admiral (roman pas traduit en français à ce que je sache, roman que j'ai lu, mais pour lequel je n'ai pas encore fait la critique ; il propose dix solutions différentes !)
flag

Sign into Goodreads to see if any of your friends have read La Vérité sur Dix petits nègres.
Sign In »

Reading Progress

September 10, 2020 – Started Reading
September 12, 2020 – Finished Reading
September 15, 2020 – Shelved

No comments have been added yet.