Ludditus's Reviews > L'homme de l'année 1989 - 16 - L'inconnu de la place tiananmen

L'homme de l'année 1989 - 16 - L'inconnu de la place tiananmen by Jean-Pierre Pécau; Gin
Rate this book
Clear rating

by
54276167
's review

did not like it

Cette aberration est de la propagande pure. Je sais que cette collection n'est pas censée décrire la réalité, mais au sujet des évènements de Tiananmen, un peu plus de discernement s'imposerait.

En admettant qu'il s'agisse d'un massacre, on connaît si peu sur cet épisode tragique dont les morts sont estimés de 264 à dix mille (la Croix Rouge parle de quelque 2 700 ; c'est l'ambassadeur britannique qui a avancé le nombre de 10 454). Que dit notre petite imbécile imaginée par le scénariste ? « Dix mille morts au moins. »

Sheng, l'Ombre Jaune, le maître assassin de Mao, n'a jamais existé. Et même s'il existait dans la personne de Yang Shangkun (mort le 14 septembre 1998 à 91 ans, donc il y a un léger contretemps), son caractère est trop caricatural dans cette BD, et peu crédible. La bestialité de ses traits est débile. « Saviez-vous que j'ai appris à lire et à écrire à trente ans, jeune fille ? - Et avant, vous avez appris à faire quoi ? - À tuer. »

Sheng, sa femme Xiu Biao (qui ne correspond nullement à la femme de Yang Shangkun, Li Bozhao, qu'il a prise en mariage en 1929), et tout ce qui a été inventé par Jean-Pierre Pécau pour rendre plus évident le caractère criminel du régime communiste chinois, tout cela n'est que de la propagande de mauvais goût.

Oui, la Révolution Culturelle a été violente et criminelle, et pendant ce temps il y avait des poches d'insoumission de la part de l'Armée populaire de libération (voir l'épisode de Wuhan de juillet 1967 dans Histoire de la Chine : Des origines à nos jours), mais tout cela est d'une complexité que cet album n'essaie aucunement d'éclaircir.

Les snipers sont montrés comme avoir pris les manifestants par surprise. C'est la version de l'ambassadeur du Royaume-Uni (après avoir d'abord essayé d'utiliser des méthodes non violentes pour disperser les manifestants et leur avoir ensuite dit qu'ils avaient une heure pour partir, les membres de l'armée du 27e groupe ont ouvert le feu sur la foule avec des fusils automatiques à peine cinq minutes plus tard ; des tireurs d'élite ont déversé des balles sur les toits, les troupes ont tiré à la baïonnette sur les blessés...), mais tous ne sont pas d'accord. Les interactions entre les manifestants et l'armée avant l'imposition de la loi martiale ont été... disons, compliquées. Puis, dès le matin du 3 juin, les Pékinois ont été avertis d'éviter la zone.

L'insubordination de Xu Qinxian, commandant du 38e groupe de l'Armée, bien que réelle, n'a rien en commun avec le prétendu massacre par Sheng du 1er régiment du capitaine Guang.

Pour inventer une histoire autour du "Tank Man", le résultat est plus que décevant ; il est nullissime.
flag

Sign into Goodreads to see if any of your friends have read L'homme de l'année 1989 - 16 - L'inconnu de la place tiananmen.
Sign In »

Reading Progress

September 11, 2020 – Started Reading
September 11, 2020 – Finished Reading
September 13, 2020 – Shelved

No comments have been added yet.