The Reading Bibliophile's Reviews > La Vraie vie

La Vraie vie by Adeline Dieudonné
Rate this book
Clear rating

by
16424516
's review

did not like it
bookshelves: eur-belgium, ebook, genre-thriller, lit-french-belgium, ov-francais, topic-psyché, rl2018
Read 2 times. Last read September 1, 2018 to September 2, 2018.

Attention SPOILERS: ne les lisez que si vous avez lu le livre !!!!

Il y a des choses que j'ai aimées (les personnages sont presque tous bien croqués et intéressants SAUF le personnage du petit frère, eh oui) qui dépeignent bien la réalité de la vie avec un psychopathe. Puis il y a des aspects que j'ai détestés, la plupart concentrés dans les dernières pages du livre, et qui ont fait voler en éclats tout le travail établi sur la démonstration de résilience face à la violence. (view spoiler)
J'ai lu ce roman deux fois, ma première lecture étant très critique. M'étant dit que je n'étais pas dans une bonne disposition mentale, je l'ai relu, et je crois qu'après avoir laissé décanter, j'ai essayé d'être indulgente et, non, ça ne va pas, le sentiment de dégoût éprouvé pour plusieurs raisons n'a pas diminué, pire il s'est amplifié :(view spoiler)

Finalement, je me suis rendue compte que j'ai été bernée puisque ce livre a été formaté de bout en bout (Pour info, l'auteure a déclaré qu'elle avait complètement réécrit son livre - pour répondre à la vision de son éditeur? on se le demande.) pour qu'il se lise d'une traite ? et qu'il n'éveille que des émotions (à défaut de réflexion) ? Pour que les lecteurs s'en emparent et crient au génie et fassent le buzz (et on booste les ventes, retour multiple sur investissement, quid de l'avenir littéraire de l'auteur car va-t-elle réussir le même coup à chaque fois) ? On peut se poser la (les) question(s). Un phénomène similaire avait eu lieu avec En attendant Bojangles, qui m'avait profondément dégoûtée également pour les mêmes raisons : une histoire de prétendue résilience enfantine et, en fin de compte, c'est une histoire de maltraitance infantile d'un glauque qui me fait encore frissonner aujourd'hui.

Pour La vraie vie, si l'objectif voulu par l'éditeur était de générer de l'émotion brute, chapeau, c'est un pari gagné car, le dégoût faisant partie des émotions primaires et incontrôlables de l'être humain, on ne peut pas faire plus brut que ça.
17 likes · flag

Sign into Goodreads to see if any of your friends have read La Vraie vie.
Sign In »

Reading Progress

September 1, 2018 – Started Reading
September 1, 2018 – Started Reading
September 1, 2018 – Finished Reading
September 2, 2018 – Shelved
September 2, 2018 – Finished Reading

Comments Showing 1-6 of 6 (6 new)

dateDown arrow    newest »

Hiroto Merci !! Je ne savais que l'autrice avait dû reformater son bouquin, mais après réflexion c'est évident.
Je l'ai peut-être un peu plus apprécié que toi, mais je reste dubitative quant à la hype générée autour.


The Reading Bibliophile Hiroto wrote: "Merci !! Je ne savais que l'autrice avait dû reformater son bouquin, mais après réflexion c'est évident.
Je l'ai peut-être un peu plus apprécié que toi, mais je reste dubitative quant à la hype gén..."


De rien, Hiroto :-) C'est un bon livre de divertissement. Il est indéniable que l'auteur sait comment écrire mais de là à dire que c'est la révélation littéraire de l'année quitte à le gratifier d'un Goncourt ou d'un Renaudot, c'est juste pas possible rien que par rapport à la morale que véhicule ce livre. Par contre, je le verrais bien en lice pour rafler le prix du meilleur produit marketing de l'année.


message 3: by LuckyVV (last edited Mar 17, 2019 04:01AM) (new) - rated it 3 stars

LuckyVV Dommage qu'elle l'ait réécrit, j'aurais bien voulu voir à quoi ce roman aurait ressemblé sans la pression de l'éditeur...
Idem, la relation sexuelle entre la gosse et le champion m'a laissé un goût très amer. Surtout qu'elle n'a rien apporté au récit !


Charlotte GF Concernant la relation sexuelle, la seule utilité dans le roman a été de provoquer la violence du père. Sans celle-ci, il n’aurait pas eu d’excuses pour la battre aussi violemment. Mais pour le reste, je ne remets pas du tout en cause vos propos qui sont très pertinents.. :)


Emilie Champagne Hum, je ne crois pas que le père avait réellement besoin d'une exvuse pour la battre violemment. Ce serait arrivé un jour ou l'autre!


message 6: by Jean-Pascal (new)

Jean-Pascal Entièrement d'accord pour bojangles.


back to top