Sam Dupont's Reviews > The Beach

The Beach by Alex Garland
Rate this book
Clear rating

by
5904767
's review
Jul 28, 2011

really liked it

http://owen.monblogue.branchez-vous.c...

Si un jour le hasard porte vos pas dans le village suédois de Fiskebäckskil et que par un hasard encore plus extraordinaire la boulangerie Grandströms est ouverte, vous pourrez y découvrir une petite bibliothèque portant l'inscription « Byt din bok » (« échangez votre livre »).

Vous y trouverez un échantillon de livre laissez principalement par la famille propriétaire des lieux mais aussi d'autres laissés par les nombreux touristes de passage dans la région.

La grande majorité de ces livres sont des romans en suédois.

Ce matin, on pouvait y trouver un livre d'un enfant du pays, Henning Mankell, la trilogie de la « Bicyclette bleue » (« Den Blå Cyken ») de Régine Desforges ou encore le magnifique « Gone baby gone » du génial Dennis Lehane.

Parmi les quelques rares ouvrages en anglais, se trouvait un roman d'Alex Garland, « The beach », un livre présent depuis la ré-ouverture de la boulangerie et boudé par les échangeurs de livre. Il s'y trouve encore aujourd'hui et gardera sa place sans doute encore longtemps.

Il y a quelque chose d'ironique à cette sédentarité.

En effet, « The beach » est un roman de voyage, une ode á ce tourisme bohème de la jeunesse, à cette recherche du paradis perdu et inviolé. En étant oublié dans ce village, véritable réserve naturelle du tourisme de nanti, il connaît une nouvelle humiliation après sa fade adaptation au cinéma par le pourtant créatif Danny Boyle.

Vous l'avez compris, ce petit texte est une carte, placée dans une bouteille et jetée à la mer, une mer virtuelle.

Vous avez maintenant la possibilité de retrouver ce livre et de le libérer de sa prison.

Vous pourrez alors lire un livre que j'ai lu, comprendre LE livre que j'ai lu et qui porte encore les stigmates de mon passage sous la forme de pages cornées aux endroits qui ont éveillé des émotions ou réveillé de vieux souvenirs.

« I want to do something different, and everybody wants to do something different. But we all do the same thing. » (p19)

« I felt like I'd been living there all my life. » (p. 115)

« I don't keep a travel diary. I did keep a travel diary once, and it was a big mistake. All I remember of that trip is what I bothered to write down. Everything else slipped away, as though my mind felt jilted by my reliance on pen and paper. For exactly the same reason, I don't travel with a camera. My holiday becomes snapshots and anything I forget to record is lost. Apart from that, photographs never seem to be very evocative. When I look through the albums of old travelling companions, I am always surprised how little I'm reminder of the trip.
If only there were a camera that captured smell. » (p. 201)

« As first I could see nothing but the distrurbed water and reflected moonlight from where Keay had vanished. Then, as the water settled, I began to see light below the surface. A milky glow at first that separated into thousand tiny stars, next becoming a slowly moving meteor trail behind the brightest cluster. » (p. 250)

Et cette description qui est particulièrement amusante à lire lorsque l'on traîne en Suède depuis quelques temps:

« I often picture him, trying to guess what he's doing at this moment or that. All the image resolve around him having a normal life, and loose impression of what a normal life might be in Sweden. Skiing, eating, working in an office, drinking with friend in a bar. An oak-panelled bar with moose heads and hunting trophies on the walls, for some reason. » (p. 388).

« The beach » est un pur produit de la pop culture. Une satire du routard en quête d'authenticité, cherchant l'impossible paradis perdu.

On y retrouve Richard, un bourlingueur anglais, fraîchement arrivé en Thaïlande, des images de Vietnam plein la tête, un Vietnam romantique inspiré par les nombreux films sur la guerre qui a ravagé ce pays. Il se retrouve en possession d'une carte pour un lieu mythique, la Plage. Il se lance alors, en compagnie d'un couple de Français, dans un voyage initiatique en utopie, passant de paradis en enfer, affrontant ses démons et découvrant la nature humaine à grand coup de cicatrices.

Une allégorie légère sur le tourisme avec d'audacieux détours dans la culture pop des années 70-80.

Un livre pour les amoureux de voyages. Un livre pour les trentenaires. Un livre à lire avec un petit joins au coin des lèvres. Un livre à prendre dans son sac-à-dos.

Un livre qui n'attend que vous, dans une petite boulangerie perdue sur la côte ouest de la Suède.

Si d'aventure vous vous lancez dans cette aventure, n'oubliez pas de me faire signe. Je ne suis pas bien loin.
flag

Sign into Goodreads to see if any of your friends have read The Beach.
Sign In »

No comments have been added yet.