Camille 's Reviews > Replay

Replay by Ken Grimwood
Rate this book
Clear rating

by
41141009
's review

it was ok

J'ai le sentiment d'un grand gâchis, en finissant ce livre.

Le thème de base est si intéressant, et si intelligemment mené, qu'il y avait vraiment un bon potentiel au départ : le fait que la vie entière se répète est bien maîtrisé, narrativement parlant. L'auteur ne perd pas le lecteur, on se laisse prendre au jeu, on se croit à la place de Jeff, en train de vivre et de revivre cette même vie. Et puis, le thème laissait la place à tellement de réflexions intéressantes, sur la valeur de la vie, l'angoisse de la mort, la lassitude, l'ennui, l'amour même (Jeff peut aimer différentes compagnes d'une vie à l'autre, sans que cela ne semble lui poser le moindre problème)

Mais, non. Les personnages ne tiennent tout simplement pas debout. Jeff n'a aucune densité, et aucune cohérence non plus. La première fois qu'il meurt, il revient à la vie dans sa peau d'adolescent. Qu'auriez-vous fait à sa place ? Frappé de nostalgie, de mélancolie peut-être, vous auriez revu vos parents, vos amis de l'époque, vous auriez tenté de sauver le monde... Eeeet bien non, Jeff s'empresse d'allumer sa téloche pour regarder les courses de chevaux et se faire de l'argent. Même dans Retour vers le futur, ils attendent un épisode pour faire ça, et cela pour la simple et bonne raison que ce n'est pas : humain.

Pas de personnages, et le même vide se retrouve dans les passages réflexifs. De longs développements d'ennui. Il faut parfois de l'obstination pour venir à bout du bouquin.

Et la traduction au français, n'en parlons pas : elle n'est pas simplement datée, elle est ratée.
Lorsque Jeff revient à la vie dans sa peau d'adolescent, il retrouve son colocataire Martin, grand ami de fêtes, et qui demande immédiatement à Jeff s'il compte se "procurer un certificat médical". Mais non, Jeff reste dans sa "turne".
Le nom Pamela est subtilement traduit en français par... Paméla. Si on suit cette pente, bientôt on traduira "Kimberley" par "Kimberlé", et "Brian" par "Braïan".
D'ailleurs, Paméla a des cheveux longs, et "une coupe à la garçonne". Ce qui, on est d'accord, n'existe pas, puisqu'une coupe dite "à la garçonne" est une coupe aux cheveux courts.

Bref, de maladresse en maladresse, je laisse quand même deux étoiles à ce livre, puisque la lecture en est - par moments - agréable.
5 likes · flag

Sign into Goodreads to see if any of your friends have read Replay.
Sign In »

Reading Progress

April 2, 2015 – Shelved
April 2, 2015 – Shelved as: to-read
April 27, 2015 – Started Reading
April 27, 2015 – Shelved as: to-read
April 30, 2015 –
page 50
11.57%
April 30, 2015 –
page 170
39.35% "Un petit cliché pour la route ? Allez, la description de la prof : \n \n "Un jour, en classe, elle s'était arrêtée derrière lui et lui avait lentement, comme distraitement, caressé le cou tout en faisant réciter Baudelaire à toute la classe". \n \n Mouarf. C'est mauvais."
May 1, 2015 –
page 232
53.7%
May 3, 2015 –
page 254
58.8%
May 4, 2015 –
page 302
69.91%
May 9, 2015 – Finished Reading

No comments have been added yet.