Rêve Quotes

Quotes tagged as "rêve" (showing 1-23 of 23)
Antoine de Saint-Exupéry
“Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.”
Antoine de Saint-Exupéry

Edgar Allan Poe
“Ceux qui revent eveilles ont conscience de 1000 choses qui echapent a ceux qui ne revent qu'endormis.
The one who has day dream are aware of 1000 things that the one who dreams only when he sleeps will never understand.
(it sounds better in french, I do what I can with my translation...)”
Edgar Allan Poe

J.M.G. Le Clézio
“Maintenant, je le sais bien. On ne partage pas les rêves.”
Le Clézio

J.M.G. Le Clézio
“Comment oublier le monde? Peut-on chercher le bonheur quand tout parle de destruction? Le monde est jaloux, il vient vous prendre, il vient vous retrouver là où vous êtes, au fond d'un ravin, il fait entendre sa rumeur de peur et de haine, il mêle sa violence à tout ce qui vous entoure, il transforme la lumière, la mer, le vent, même les cris des oiseaux. Le monde est dans votre coeur alors, sa douleur vous réveille de votre rêve et vous découvrez que la terre même où vous avez voulu créer votre royaume vous expulse et vous jette à la mer.”
Le Clézio

Érik Orsenna
“Le rêve est une bataille. Je veux parler des vrais rêves, bien sûr, pas des petits désirs qui nous passent par la tête et y volettent comme des moustiques. Qu'est ce qu'un vrai rêve? C'est un rêve qui dure. Et s'il dure, c'est qu'il s'est marié. Marié avec la volonté.”
Érik Orsenna, Les Chevaliers du Subjonctif

Guy Debord
“Le spectacle est le mauvais rêve de la société moderne enchaînée, qui n'exprime finalement que son désir de dormir. Le spectacle est le gardien de ce sommeil.”
Guy Debord

“The writer dreams awake. The killer nightmares awake. (L’écrivain rêve éveillé. - Le tueur cauchemarde éveillé)”
Charles de Leusse

Yasmina Khadra
“Le rêve est le tuteur du pauvre, et son pourfendeur. Il nous tient par la main, puis il nous tient dans la sienne pour nous larguer quand il veut après nous avoir baladés à sa guise à travers mille promesses. C’est un gros malin, le rêve, un fin psychologue : il sait nous prendre à nos propres sentiments comme on prend au mot un fieffé menteur ; lorsque nous lui confions notre cœur et notre esprit, il nous fausse compagnie au beau milieu d’une déroute, et nous nous retrouvons avec du vent dans la tête et un trou dans la poitrine – il ne nous reste plus que les yeux pour pleurer.”
Yasmina Khadra, Les anges meurent de nos blessures
tags: rêve

Pearl S. Buck
“les gens se sentent seuls quand ils rêvent .”
Pearl S. Buck, This Proud Heart

Erri De Luca
“Si on bouge sans cesse, on impose un sens, une direction au temps. Mais si on s'arrête en se butant comme un âne au milieu du sentier, si on se laisse emporter par la rêverie, alors même le temps s'arrête et n'est plus ce fardeau qui pèse sur nos épaules. Si on ne le porte pas il verse, il se répand tout autour comme la tache d'encre que ma plume faisait toute seule, droite en équilibre sur le buvard, pour retomber ensuite, vide.”
Erri De Luca, Pas ici, pas maintenant

Yasmina Khadra
“Le livre n'est qu'un miroir. Il nous renvoie à ce que nous sommes. C'est pour cela qu'un livre est adoré par certains et vomi par d'autres. Chacun y trouve sa part de sensibilité, sa part d'humanité. Le livre fait partie du rêve et le rêve est le père de tous les espoirs.”
Yasmina Khadra

Éric-Emmanuel Schmitt
“Si le voyageur n'espère rien, Il ne verra que ce que voient les yeux.”
Éric-Emmanuel Schmitt, La Nuit de feu

Rainer Maria Rilke
“O dieses ist das Tier, das es nicht giebt.
Sie wußtens nicht und habens jeden Falls
– sein Wandeln, seine Haltung, seinen Hals,
bis in des stillen Blickes Licht – geliebt.

Zwar war es nicht. Doch weil sie’s liebten, ward
ein reines Tier. Sie ließen immer Raum.
Und in dem Raume, klar und ausgespart,
erhob es leicht sein Haupt und brauchte kaum

zu sein


È questo l’animale favoloso,
che non esiste. Non veduto mai,
ne amaron le movenze, il collo, il passo:
fino la luce dello sguardo calmo.
Pure “non era”. Ma perchè lo amarono,
divenne. Intatto. Gli lasciavan sempre
più spazio. E in quello spazio chiaro, etereo:
serbato a lui – levò, leggiero, il capo.

And here we have the creature that is not.
But they did not allow this , and as it happens
- his gait and bearing, his arched neck,
even the light in his eyes - they loved it all.

Yet truly he was not. But because they loved him
the beast was seen. And always they made room.
And in that space, empty and unbounded,
he raised an elegant head, yet hardly fought

for his existence.

Oh ! C'est elle, la bête qui n'existe pas.
Eux, ils n'en savaient rien, et de toutes façons
- son allure et son port, son col et même la lumière
calme de son regard - ils l'ont aimée.

Elle, c'est vrai, n'existait point. Mais parce qu'ils l'aimaient
bête pure, elle fut. Toujours ils lui laissaient l'espace.
Et dans ce clair espace épargné, doucement,
Elle leva la tête, ayant à peine besoin d'être.”
rilke

Éric-Emmanuel Schmitt
“Les muettes étoiles ont toujours rendu les hommes bavards.”
Éric-Emmanuel Schmitt, La Nuit de feu

Elif Shafak
“L'aube approche. Elle n'est plus qu'à quelques pas de cette zone étrange qui sépare la nuit du jour. Ce moment où il est encore possible de tirer du réconfort des rêves mais trop tard pour s'y replonger.”
Elif Shafak, The Bastard of Istanbul

Paulo Coelho
“C'est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante”
Paulo Coelho, The Alchemist

Henry Bauchau
“Le rêve l'emporta bientôt sur la réalité.”
Henry Bauchau, Temps du rêve

Paulo Coelho
“Souviens-toi de toujours savoir ce que tu veux.”
Paulo Coelho, The Alchemist

Paulo Coelho
“Et quand tu veux quelque chose, tout l'univers conspire à te permettre de réaliser ton désir.”
Paulo Coelho, The Alchemist

Éric-Emmanuel Schmitt
“Je ne me réveille jamais entier ; des parts de moi restent engluées dans le sommeil.”
Éric-Emmanuel Schmitt

“To get out of a dream, just one eye. (Pour sortir d'un rêve, - Suffit d'un seul œil.)”
Charles de Leusse

Victor Hugo
“L'Arabie a le haschich, la Chine a l'opium. Aujourd’hui, dans l'Occident, on livre son âme au tabac, ce sombre endormeur de la civilisation d'Europe. Le narcotique est l'auxiliaire du despotisme. Le tyran s'efface dans le songe. Les chimères estompent les monstres. Chose triste quand l'homme en vient à se contenter de la liberté de la fumée ! Cette consolation-là est une diminution. Il serait temps de s'en garantir. Quoi qu'il en soit, l'homme rêve.”
Victor Hugo, Il promontorio del sogno

Mirela Stancu
“Magnolia

C'est un rêve pour l'amour
naissant pas tous les jours

C'est un mythe de printemps
explosant dans l'air du temps

C'est une chanson pour le passée
et son refrain dit d'oublié

C'est simplement un voyage
embrassant les nuages

C'est la fleur qui promèsse
La perpetuité de la jeunesse”
Mirela Stancu, O viață albastră