Philosophie Quotes

Quotes tagged as "philosophie" (showing 1-30 of 57)
George Carlin
“If it’s true that our species is alone in the universe, then I’d have to say the universe aimed rather low and settled for very little.”
George Carlin, Napalm & Silly Putty

Albert Einstein
“La vie c’est comme la bicyclette : quand on arrête de pédaler on tombe.”
Albert Einstein

Albert Einstein
“Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.”
Albert Einstein

Hermann Hesse
“Wenn wir einen Menschen hassen, so hassen wir in seinem Bild etwas, was in uns selber sitzt. Was nicht in uns selber ist, das regt uns nicht auf.”
Hermann Hesse, Demian. Die Geschichte von Emil Sinclairs Jugend

Laurence Sterne
“« Je suis persuadé que chaque fois qu'un homme sourit et mieux encore lorsqu'il rit, il ajoute quelque chose à la durée de sa vie.»”
Sterne Laurence, Vie et opinions de Tristram Shandy, gentilhomme

Emil M. Cioran
“Dans la stupidité il est un sérieux qui, mieux orienté, pourrait multiplier la somme des chefs-d'oeuvre.”
Cioran

Guy Debord
“Le spectacle est le mauvais rêve de la société moderne enchaînée, qui n'exprime finalement que son désir de dormir. Le spectacle est le gardien de ce sommeil.”
Guy Debord

Denis Diderot
“Comment s’étaient-ils rencontrés ? Par hasard, comme tout le monde. Comment s’appelaient-ils ? Que vous importe ? D’où venaient-ils ? Du lieu le plus prochain. Où allaient-ils ? Est-ce que l’on sait où l’on va ?”
Denis Diderot

Alexandre Dumas
“Il y a les sachants et les savants: c'est la mémoire qui fait les uns, c'est la philosophie qui fait les autres. La philosophie ne s'apprend pas; la philosophie est la réunion des sciences acquises au génie qui les applique.”
Alexandre Dumas

“Je précise que je crois profondément à bien peu de choses, deux ou trois. La justice sociale, l’éducation, la subversion [...]. Je crois profondément que l’avenir de l’Homme et de sa fiancée ne se joue pas à la Bourse, à l’Université, dans un Parlement, dans un journal, dans un laboratoire de recherche. Je crois profondément que l’avenir de l’humanité se joue, chaque jour, dans la classe d’un prof de philo qui donne un cours sur le libre-arbitre à de futurs plombiers, de futurs flics, coiffeuses, infirmiers, informaticiennes et vendeurs de chars usagés. » (Pierre Foglia, éditorial, La Presse, 16 mai 1996)”
Pierre Foglia

Guy Debord
“Partout où il y a représentation indépendante, le spectacle se reconstitue.”
Guy Debord, The Society of the Spectacle

Guy Debord
“Le spectacle est la reconstruction matérielle de l'illusion religieuse.”
Guy Debord

Patrick Rothfuss
“Die großartigste Fähigkeit des menschlichen Geistes ist vielleicht die, mit Schmerzen fertig zu werden. Die klassische Philosophie spricht hier von den vier Pforten des Geistes, die man durchschreiten kann.
Die erste Pforte ist die des Schlafs. Der Schlaf beitet uns Zuflucht vor der Welt und all ihrem Leid. Im Schlaf vergeht die Zeit, und das verschafft uns Abstand zu den Dingen, die uns Schmerz zugefügt haben. Wenn Menschen Verletzungen erleiden, werden sie oft bewusstlos, und jemand, der eine furchtbare Nachricht erhält, fällt vielleicht in Ohnmacht. Der Geist schützt sich also vor dem Schmerz, indem er diese erste Pforte durchschreitet.
Die zweite Pforte ist die des Vergessens. Manche Wunden sind zu tief, um wieder verheilen zu können, oder zumindest zu tief für eine schnelle Heilung. Hinzu kommt, dass manche Erinnerungen ausschließlich schmerzlich sind und sich da nicht heilen lässt. Das Sprichwort "Die Zeit heilt alle Wunden" entspricht nicht der Wahrheit. Die Zeit heilt die meisten Wunden. Die übrigen sind hinter dieser Pforte verborgen.
Die dritte Pforte ist die des Wahnsinns. Manchmal erhält der Geist einen so verheerenden Schlag, dass er sich in den Wahnsinn flüchtet. Das ist nützlicher, als es zunächst scheint. Manchmal besteht die Wirklichkeit nur noch aus Schmerz, und um diesem Schmerz zu entrinnen, muss der Geist die Wirklichkeit hinter sich lassen.
Die vierte und letzte Pforte ist die des Todes. Der letzte Ausweg. Wenn wir erst einmal tot wären, könne uns nichts mehr etwas anhaben - heißt es jedenfalls.”
Patrick Rothfuss, The Name of the Wind

Jonathan Safran Foer
“...des verstorbenen Philosophen Pinchas T., der in seiner einzigen bedeutenden Abhandlung "An den Staub: vom Menschen bist du, und zum Menschen sollst du werden" argumentierte, es sei theoretisch möglich, das Leben und die Kunst gegeneinander auszutauschen.”
Jonathan Safran Foer, Everything Is Illuminated

Guy Debord
“Dont tout «avoir» effectif doit tirer son prestige immédiat et sa fonction dernière.”
Guy Debord

Stéphane Audeguy
“Tout pourrait être beaucoup plus simple. Tout pourrait être beaucoup plus simple, mais rares sont les êtres qui savent s'élever à la hauteur d'une telle simplicité.”
Stéphane Audeguy, The Theory of Clouds

Guy Debord
“Il est ce qui échappe à l'activité des hommes, à la reconsidération et à la correction de leur œuvre.”
Guy Debord

Ernst Bloch
“Und könnte [das Ich] eine Leere, eine Losgelassenheit, eine disparate, gar absurde Schranke auch noch spüren, wenn keine Bewegung in ihm wäre, die an die Schranke stößt? […] Die Akte des Überschreitens selber lassen sich jedenfalls nicht nihilisieren, nicht einmal dort, wo die härteste Gegenutopie: der Tod jedes irdische Dunkel so unermesslich überbietet, unterbietet.”
Ernst Bloch, Tübinger Einleitung in die Philosophie

“Manchmal muss man reden, um herauszufinden, was man denkt.”
Dan Kieran, The Book of Idle Pleasures

Hans Fallada
“Pech ist heute nur noch die Würze des Glücks!”
Hans Fallada, Damals bei uns daheim. Erlebtes, Erfahrenes und Erfundenes

Marc Dugain
“Ce n'est pas facile de faire du doute son métier. On se brûle vite à côtoyer l'essentiel, et j'imagine qu'on se sent tellement soulagé quand on y renonce. Mais en refusant le doute, on est certain de se priver de la vérité.”
Marc Dugain, L'Insomnie des étoiles

Éric-Emmanuel Schmitt
“Face au questionnement sur l'existence de Dieu, se présentent trois types d'individus honnêtes, le croyant qui dit: «Je ne sais pas mais je crois que oui», l'athée qui dit: «Je ne sais pas mais je crois que non», l'indifférent qui dit : «Je ne sais pas et je m'en moque.»

L'escroquerie commence chez celui qui clame: «Je sais !» Qu'il affirme : «Je sais que Dieu existe» ou «Je sais que Dieu n'existe pas», il outrepasse les pouvoirs de la raison, il vire à l'intégrisme ...

En notre siècle où, comme jadis, on tue au nom de Dieu, il importe de ne pas amalgamer les croyants et les imposteurs : les amis de Dieu restent ceux qui le cherchent, pas ceux qui parlent à Sa place en prétendant L'avoir trouvé.”
Éric-Emmanuel Schmitt, La Nuit de feu

Paul Veyne
“La philosophie de Foucault, son scepticisme54, son relativisme ont pour point de départ un constat historique : le passé de l’humanité est un gigantesque cimetière de vérités mortes, d’attitudes et de normes changeantes, différentes d’une époque à l’autre, toujours dépassées à l’époque suivante. « La vie a abouti avec l’homme à un vivant qui est voué à errer et à se tromper sans fin», sans jamais parvenir à une sienne « vérité ».”
Paul Veyne, Et dans l'éternité je ne m'ennuierai pas. Souvenirs

Boris Vian
“_ Pourquoi sont-ils si méprisants ? demanda Chloé. Ce n'est pas tellement bien de travailler...
_ On leur a dit que c’était bien, dit Colin. En général, on trouve ça bien. En fait, personne ne le pense. On le fait par habitude et pour ne pas y penser, justement.
_ En tout cas, c'est idiot de faire un travail que des machines pourraient faire.
_ Il faut construire des machines, dit Colin. Qui le fera?
_ Oh! Evidemment, dit Chloé. Pour faire un œuf, il faut une poule, mais, une fois qu'on a la poule, on peut avoir des tas d’œufs. Il vaut donc mieux commencer par la poule.
_ Il faudrait savoir, dit Colin, qui empêche de faire des machines. C'est le temps qui doit manquer. Les gens perdent leur temps à vivre, alors, il ne leur en reste plus pour travailler.
_ Ce n'est pas plutôt le contraire? dit Chloé.
_ Non, dit Colin. S'ils avaient le temps de construire les machines, après ils n'auraient plus besoin de rien faire. Ce que je veux dire c'est qu'ils travaillent pour vivre au lieu de travailler à construire des machines qui les feraient vivre sans travailler.
_ C'est compliqué, estima Chloé.
_ Non, dit Colin. C'est très simple. Ça devrait, bien entendu, venir progressivement. Mais, on perd tellement de temps à faire des choses qui s'usent...
- Mais, tu crois qu'ils n'aimeraient pas mieux rester chez eux et embrasser leur femme et aller à la piscine et aux divertissements?
- Non, dit Colin. Parce qu'ils n'y pensent pas.
- Mais est-ce que c'est leur faute si ils croient que c'est bien de travailler?
- Non, dit Colin, ce n'est pas leur faute. C'est parce qu'on leur a dit : « Le travail, c'est sacré, c'est bien, c'est beau, c'est ce qui compte avant tout, et seuls les travailleurs ont droit à tout. » Seulement, on s'arrange pour les faire travailler tout le temps et alors ils ne peuvent pas en profiter.
_ Mais, alors, ils sont bêtes? dit Chloé.
_ Oui, ils sont bêtes, dit Colin. C'est pour ça qu'ils sont d'accord avec ceux qui leur font croire que le travail c'est ce qu'il y a de mieux. Ça leur évite de réfléchir et de chercher à progresser et à ne plus travailler.”
Boris Vian, L'Écume des jours

Abhijit Naskar
“Güte ist Gottseligkeit.”
Abhijit Naskar

Clement of Alexandria
“Nous ne craindrons pas dans ce recueil d'emprunter à la philosophie et aux traditions qui la précèdent ce qu'elles renferment de plus beau.”
Clement of Alexandria, Miscellanies

Ernst Bloch
“ich aufrichtender Mensch und noch nicht ausdeterminierte reale Möglichkeit, das sind für die Entwicklung unseres Lebens, unserer Literatur, Philosophie, Praxis sicher die unabdingbarsten Kategorien.”
Ernst Bloch, Tübinger Einleitung in die Philosophie

“Il n'y a pas de barrière substantielle entre l'inorganique et le vivant, ni entre le vivant non humain et l'humain.”
Henri Atlan, Cours de philosophie biologique et cognitiviste: Spinoza et la biologie actuelle

Anders Indset
“JEDER MENSCH IST EIN KIND SEINER ZEIT, EIN RESULTAT SEINER ERZIEHUNG.
DIE PRÄGUNG SEINER VERGANGENHEIT BEGLEITET IHN EIN LEBEN LANG”
Anders Indset

Abhijit Naskar
“Être humain, c'est la bonne religion.”
Abhijit Naskar

« previous 1