Enfants Quotes

Quotes tagged as "enfants" Showing 1-11 of 11
Michel Houellebecq
“Que pouvions-nous faire, donc? Vivre? C'est exactement dans ce genre de situation qu'écrasés par le sentiment de leur propre insignifiance les gens se décident à faire des enfants; ainsi se reproduit l'espèce, de moins en moins il est vrai.”
Michel Houellebecq, The Possibility of an Island

Michel Houellebecq
“Si le nourrisson humain, seul de tout le règne animal, manifeste immédiatement sa présence au monde par des hurlements de souffrance incessants, c'est bien entendu qu'il souffre de manière intolérable. {...) À tout observateur impartial en tout cas il apparaît que l'individu humain ne peut pas être heureux, qu'il n'est en aucune manière conçu pour le bonheur, et que sa seule destinée possible est de propager le malheur autour de lui en rendant l'existence des autres aussi intolérable que l'est la sienne propre - ses premières victimes étant généralement ses parents.”
Michel Houellebecq, The Possibility of an Island

Vernor Vinge
“Les enfants sont des créatures extraordinaires, quand ils ne sont pas simplement chiants.”
Vernor Vinge, A Deepness in the Sky

Donna Tartt
“Elle ne s'intéressait pas aux livres dans lesquels les enfants grandissaient, car (dans la vie comme en littérature) ce processus entrainait un affaiblissement accéléré et inexplicable du caractère ; de façon totalement inattendue, les héros et les héroïnes renonçaient à leurs aventures pour un amour insipide, se mariaient et fondaient une famille, et, en général, se comportaient comme un troupeau de vaches.”
Donna Tartt, The Little Friend

Tertullian
“Tant il est vrai qu'aucune naissance n'est pure, des païens veux-je dire. De là vient que l'Apôtre déclare « que les deux sexes ayant été sanctifiés, engendrent des saints, non moins par la prérogative de la semence, que par la loi de l'institution. D'ailleurs, ajoute-t-il, ils naîtraient impurs; » comme voulant faire entendre que les enfants des fidèles sont désignés néanmoins à la sainteté, et conséquemment au salut, afin que par le gage de cette espérance, il vînt en aide aux mariages, qu'il avait jugé à propos de maintenir. D'ailleurs il se souvient de l'oracle du Seigneur: « Quiconque ne renaîtra point de l'eau et de l'esprit, ne pourra entrer dans le royaume de Dieu. »”
Tertullian of Carthage

Angie Thomas
“Pendant que certains et certaines parmi nous ont peur de l'impact que des chansons pourraient avoir sur nos enfants, d'autres parents sont terrifiés à l'idée que ceux et celles qui sont censés protéger leurs enfants pourrait leur faire du mal.”
Angie Thomas, On the Come Up

Holly Bourne
“Pourquoi les enfants sont si cruels ? On parle toujours de leur "innocence", alors que, d'après mes souvenirs de cours de récré, ils se comportent plutôt comme des petits cons. Il suffit d'être un pu trop gros, un peu trop grand, un peu trop roux, de sentir un peu trop fort... Il n'y a rien d'innocent dans les horreurs qu'on m'a balancées quand j'étais petite.”
Holly Bourne, How Hard Can Love Be?

C.S. Lewis
“Là où l’ancienne éducation initiait, la nouvelle ″conditionne″. Avec l’ancienne, on traitait les élèves comme les oiseaux traitent leurs petits pour leur apprendre à voler ; dans la nouvelle, on les traite plutôt comme un éleveur traite ses jeunes volailles, pour des raisons dont elles ignorent tout. En un mot, l’ancienne éducation était une sorte de propagation –des hommes transmettant la force de leur humanité aux hommes-, la nouvelle n’est que propagande.”
C.S. Lewis

Gregory Maguire
“Le malheur est l'issue naturelle de la vie, et pourtant nous continuons à faire des bébés.”
Gregory Maguire, Wicked: The Life and Times of the Wicked Witch of the West

Yuval Noah Harari
“Jusqu’au XXe siècle, dans les sociétés agricoles, entre un quart et un tiers des enfants n’atteignaient jamais l’âge adulte. La plupart succombaient à des maladies infantiles comme la diphtérie, la rougeole et la variole. Dans l’Angleterre du XVIIe siècle, 250 nouveaux-nés sur 1 000 mouraient dans la première année, et un tiers des enfants mouraient avant d’avoir 15 ans. De nos jours, 5 % des enfants anglais meurent la première année et 7 % avant 15 ans.”
Yuval Noah Harari, Sapiens

Caroline Allard
“– D’accord, Laurent. Faisons un enfant.
J’aurais pu en rester là. Ensuite, nous nous serions dirigés vers le lit et nous aurions fait un enfant, puis nous aurions vécu heureux jusqu’à la fin des temps.
Nous serions heureux, oui. Excepté les premières années où nous manquerions cruellement de sommeil et nous ferions régurgiter dessus toutes les trente secondes, et excepté aussi toutes les années suivantes où nous devrions nous arracher les cheveux en aidant nos rejetons à terminer des devoirs de maths incompréhensibles, en organisant des fêtes d’anniversaire dans des bowlings bruyants ou dans des fast-food puants, en voyant pousser chez nos enfants des poils, des seins, une barbe et que sais-je encore de complètement dégoûtant, en devinant la perte de leur virginité lorsqu’ils émergeraient de sous-sols sinistres à deux heures du matin, en nous farcissant les odeurs de sueur et de mauvaise haleine qui remplaceront celle de la poudre pour bébé, en mourant de peur chaque fois qu’ils prendront la voiture, en nous faisant voler notre vodka ou pire, nous la faisant remplacer par de l’eau, en les voyant devenir comptables, et en finissant par nous faire appeler « mamie » et « papi » en nous faisant flanquer dans les bras leurs propres enfants puisque, comme nous, ils n’auront pas pu se retenir d’en faire.”
Caroline Allard, Histoires de filles sous le soleil