Goodreads helps you keep track of books you want to read.
Start by marking “Le sablier des solitudes” as Want to Read:
Le sablier des solitudes
Enlarge cover
Rate this book
Clear rating
Open Preview

Le sablier des solitudes

3.63  ·  Rating details ·  63 Ratings  ·  5 Reviews
Début janvier. À la tombée du jour, sur une route provinciale, la poudrerie gêne la visibilité. Emportés par une rafale, une dizaine de véhicules entrent en collision. Le spectaculaire carambolage qui s'ensuit plonge ses victimes dans l'air glacial. Treize solitudes regardent s'écouler les minutes dans cet étrange sablier où ils sont tombés.

Militaire, étudiant, masseuse, p
...more
358 pages
Published 2011 by Les Herbes rouges
More Details... edit details

Friend Reviews

To see what your friends thought of this book, please sign up.

Reader Q&A

To ask other readers questions about Le sablier des solitudes, please sign up.

Be the first to ask a question about Le sablier des solitudes

Community Reviews

(showing 1-30)
Rating details
Sort: Default
|
Filter
Mel Jannard
Jan 23, 2014 rated it it was ok
J'hésite entre deux et trois étoiles. Parce que oui, j'ai pris plaisir à lire ce livre, pas plate du tout, mais j'aurais espéré quelque chose de nouveau de l'auteur.

Je me suis vraiment attachée à certains personnages, et je crois que la structure était mieux que celle de La canicule des pauvres, le « prétexte » de l'accident commun était moins cliché que celui d'un bloc appartement (même moi je l'ai déjà fait!), mais les historiettes étaient assez semblables. Je suis sûre que vous pouvez m'en no
...more
Mélanie
May 11, 2012 rated it liked it
Un bon scénario pour une télésérie, peut-être. Le désir d'être porté à l'écran transperce l'écriture, et c'est agaçant pour une amoureuse de la littérature qui se suffit à elle-même. De plus, bien que la sexualité soit très présente dans le texte, on ne peut s'empêcher de penser que l'auteur n'a peut-être pas la maturité sexuelle nécessaire pour écriture ce type de texte. L'impression d'une écriture pleine de fantasmes, mais qui ne repose sur aucune expérience concrète.
Annie Johnson
Oct 30, 2015 rated it really liked it
J'ai adoré l'aspect formel de ce livre : plusieurs perspectives autour d'un seul objet, l'accident.
Catherine Anne
Ça fait que ç'aura été ce qui s'appelle dévorer un livre.
Karine
Feb 08, 2012 rated it liked it
à venir. :)
Albert Bourassa
rated it really liked it
Jan 06, 2018
Noemi
rated it liked it
Jan 03, 2014
Emilie Lessard
rated it it was amazing
May 22, 2012
Pierre
rated it really liked it
Mar 06, 2013
Dany Leclair
rated it liked it
Dec 29, 2012
Anthony Lacroix
rated it really liked it
Jan 11, 2012
Elizabeth
rated it liked it
Jul 13, 2017
Caroline
rated it it was amazing
Apr 07, 2018
Dominique Bouchard
rated it really liked it
May 18, 2016
Daniele Lebel
rated it really liked it
May 23, 2014
Josianne Robichaud
rated it really liked it
Oct 04, 2017
Marijo Denis
rated it really liked it
Feb 14, 2017
Rox Guillemette
rated it liked it
Dec 30, 2014
Katryn
rated it liked it
Feb 10, 2012
samantha leclair
rated it really liked it
Aug 08, 2014
Kiev
rated it really liked it
Aug 20, 2013
Marc-André L.
rated it it was amazing
Dec 31, 2017
Jennifer
rated it liked it
Jul 21, 2012
Marily SV
rated it really liked it
May 28, 2014
Am�lie Lapierre
rated it liked it
Sep 11, 2017
Vero
rated it really liked it
Jan 17, 2018
Christian Liboiron
rated it liked it
Feb 05, 2012
Bertrand Bolduc
rated it it was amazing
Apr 28, 2013
Andréanne Robichaud
rated it really liked it
Sep 18, 2016
Stef_410
rated it really liked it
Aug 11, 2018
« previous 1 3 next »
There are no discussion topics on this book yet. Be the first to start one »
Né à Montréal en 1976, Jean-Simon DesRochers favorise la création de projets littéraires à la fois complexes et accessibles. D'abord intéressé par la poésie (L'Obéissance impure, finaliste au prix Émile-Nelligan 2001; Parle seul, prix Émile-Nelligan 2003), il fonde la revue Dialogis en 2003. Dès lors, il publie un manifeste, divers essais ainsi que des nouvelles. À la fin du projet Dialogis, il se ...more