Catherine Gueguen


Born
France

Catherine Gueguen est pédiatre. Après le succès de Pour une enfance heureuse (Robert Laffont, 2014), elle est devenue une référence dans le monde de l’éducation et de la petite enfance. Spécialisée dans le soutien à la parentalité, formée en haptonomie et en communication non violente, elle donne des conférences et anime des groupes de travail pour les médecins, psychologues, éducateurs, sages-femmes, sur l’accompagnement des parents.

Average rating: 4.21 · 131 ratings · 13 reviews · 7 distinct works
Pour une enfance heureuse

4.28 avg rating — 96 ratings — published 2014 — 5 editions
Rate this book
Clear rating
Vivre heureux avec son enfant

really liked it 4.00 avg rating — 20 ratings2 editions
Rate this book
Clear rating
Heureux d'apprendre à l'école

4.33 avg rating — 3 ratings
Rate this book
Clear rating
Heureux d'apprendre à l'éco...

really liked it 4.00 avg rating — 2 ratings2 editions
Rate this book
Clear rating
vivre heureux avec son enfant

0.00 avg rating — 0 ratings
Rate this book
Clear rating
Transmettre

by
3.90 avg rating — 10 ratings3 editions
Rate this book
Clear rating
Les pédagogues dans l’histoire

by
0.00 avg rating — 0 ratings
Rate this book
Clear rating
More books by Catherine Gueguen…

Upcoming Events

No scheduled events. Add an event.

“Pour Jean Decety, chercheur en neurosciences affective et sociales à Chicago, éprouver de la sympathie pour quelqu'un, c'est, dit-il « ressentir le désir de lui apporter du bien-être. La sympathie fournit une base affective nécessaire au développement morale chez l'enfant ». Pour lui la sympathie n'est pas l'attirance, le penchant pour une personne, mais le désir de lui apporter du bien-être.
Quant à l'empathie, Jean Decety différencie l'empathie cognitive et l'empathie affective. L'empathie cognitive signifie comprendre les intentions d'autrui. L'empathie affective désigne le fait de sentir, partager les émotions et sentiments d'autrui. Il est possible d'éprouver de la sympathie pour quelqu'un sans ressentir d'empathie. (p. 40)”
Catherine Gueguen

“Les émotions sont des réactions automatiques, elles jaillissent brusquement, nous surprennent souvent, sont de courte durée et ont une traduction corporelle, physiologique évidente. Par exemple, la peur, la colère, le dégoût, la surprise, la joie se traduisent par des sensations physiques qui nous permettent de les identifier.
Les sentiments sont plus élaborés, nous ressentons, nous éprouvons, et ces ressentis colorent notre humeur, ils sont souvent plus durables. Par exemple : l'affectation, la compassion, la confiance, la déception… (p. 87)”
Catherine Gueguen, Pour une enfance heureuse

“La souffrance n'est pas due à la chose elle-même, mais à l'appréciation que nous en avons, et cela nous avons le pouvoir de le modifier à tout moment. (p. 89)”
Catherine Gueguen, Pour une enfance heureuse



Is this you? Let us know. If not, help out and invite Catherine to Goodreads.