Patrick Dandrey



Average rating: 3.18 · 28 ratings · 2 reviews · 28 distinct works
Le "Cas" Argan: Molière Et ...

3.25 avg rating — 4 ratings
Rate this book
Clear rating
La Fabrique Des Fables: Ess...

3.50 avg rating — 2 ratings — published 1991
Rate this book
Clear rating
Anthologie de l'humeur noir...

it was amazing 5.00 avg rating — 1 rating — published 2005
Rate this book
Clear rating
La Fontaine, Uvres "Galante...

it was amazing 5.00 avg rating — 1 rating
Rate this book
Clear rating
Molière Ou L'esthetique Du ...

it was amazing 5.00 avg rating — 1 rating — published 2002
Rate this book
Clear rating
Louis XIV a dit: Mots et pr...

0.00 avg rating — 0 ratings
Rate this book
Clear rating
L'Eloge Paradoxal de Gorgia...

0.00 avg rating — 0 ratings
Rate this book
Clear rating
La Guerre Comique: Moliere ...

0.00 avg rating — 0 ratings
Rate this book
Clear rating
Le 'Cas' Argan

0.00 avg rating — 0 ratings
Rate this book
Clear rating
Louis XIV a Dit: Mots Et Pr...

0.00 avg rating — 0 ratings
Rate this book
Clear rating
More books by Patrick Dandrey…

Upcoming Events

No scheduled events. Add an event.

“On notera par amusement le privilège commun qui associe fortuitement ces trois termes : la mélancolie, après tout, ne métamorphose-t-elle pas le corps en théâtre sur lequel l'âme joue ses drames universels dans une terrible démocratie du malheur, sans privilège de caste ni de rang ?”
Patrick Dandrey, Anthologie de l'humeur noire: écrits sur la mélancolie d'Hippocrate à l'Encyclopédie

Phobos et dysthymiè circonscrivent l'un et l'autre une difficulté intime, un désordre intérieur du sujet par rapport aux sollicitations extérieures. Le phobos, expression d'abord cynégétique ou militaire de l'effarouchement, signifie la fuite angoissée, soudaine, irréfléchie, devant la réalité, engageant tour à tour l'agitation panique et le repli prostré. La dysthymie, c'est l'atteinte de ce principe de vie qu'est le thymos, sorte de plexus solaire de l'âme ; le vocable suggère la déroute de la ligne de vie, un malaise écœuré devant l'existence : plus même que la crainte, presque la hantise de vivre, le mal de vivre, une éclipse du plexus solaire, prenant comme la phobie la double voie du repli sur soi et de la perte panique de soi. Se profile dans l'un et l'autre vocable ainsi compris la double extension du modèle mélancolique promise par l'histoire ancienne et moderne : d'un côté vers la dépression, figure de prostration ; de l'autre vers le délire, manifestation panique.”
Patrick Dandrey, Anthologie de l'humeur noire: écrits sur la mélancolie d'Hippocrate à l'Encyclopédie



Is this you? Let us know. If not, help out and invite Patrick to Goodreads.