Alain Finkielkraut


Born
in Paris, France
June 30, 1949

Genre


Alain Finkielkraut, né le 30 juin 1949 à Paris, est un philosophe, écrivain, essayiste et producteur de radio français.

Average rating: 3.76 · 921 ratings · 73 reviews · 61 distinct worksSimilar authors
L'Identité malheureuse

3.66 avg rating — 124 ratings — published 2013 — 10 editions
Rate this book
Clear rating
The Defeat of the Mind

by
3.87 avg rating — 213 ratings — published 1987 — 13 editions
Rate this book
Clear rating
Şi dacă dragostea ar dăinui

by
3.50 avg rating — 70 ratings — published 2011 — 9 editions
Rate this book
Clear rating
Un cœur intelligent

3.89 avg rating — 55 ratings — published 2009 — 14 editions
Rate this book
Clear rating
L'Humanité perdue

3.90 avg rating — 40 ratings — published 1996 — 11 editions
Rate this book
Clear rating
La Seule Exactitude

3.39 avg rating — 31 ratings — published 2015 — 7 editions
Rate this book
Clear rating
La Sagesse de l'amour

3.64 avg rating — 42 ratings — published 1984 — 9 editions
Rate this book
Clear rating
En terrain miné

by
4.18 avg rating — 17 ratings5 editions
Rate this book
Clear rating
The Imaginary Jew

by
really liked it 4.00 avg rating — 24 ratings — published 1980 — 6 editions
Rate this book
Clear rating
L'Imparfait du présent

3.50 avg rating — 20 ratings — published 2002 — 3 editions
Rate this book
Clear rating
More books by Alain Finkielkraut…

Upcoming Events

No scheduled events. Add an event.

“Barbarism is not the inheritance of our prehistory. It is the companion that dogs our every step.”
Alain Finkielkraut

“[...] l’humanité s’écrit au pluriel, elle n’est rien d’autre qu’une addition d’identités collectives, elle s’atteste dans la multiplicité des manières de percevoir, de désirer et de ressentir qu’on appellera plus tard 'cultures' et qui se développent sur des territoires distincts. Il n’y a donc pas de règle applicable tous les hommes. L’universel est un leurre et l’abstraction rationnelle, une dangereuse ivresse de l’esprit.
(p91)”
Alain Finkielkraut, L'Identité malheureuse

“[sur les parents qui veulent se la jouer “cool”, y compris envers l’éducation transmise à leurs enfants]

"Mais ce qu’ils ont oublié, dans leur ferveur égalitaire et libertaire, c’est que les formes bourgeoises ont un fondement moral. Elles ne révèlent pas seulement un être ou une position de classe. Elles font entendre, jusque dans la comédie sociale, le souci d’autrui. Quand je mets les formes, je respecte un usage, bien sûr, je joue un rôle, sans doute, je trahis mes origines, peut-être. Mais surtout, comme l’a bien montré Hume, je fais savoir à l’autre ou aux autres qu’ils comptent pour moi. Je les salue, je m’incline devant eux, je prends acte de leur existence et atténuant la mienne."
(p205)”
Alain Finkielkraut, L'Identité malheureuse



Is this you? Let us know. If not, help out and invite Alain to Goodreads.