Ghoule's Reviews > Cyteen

Cyteen by C.J. Cherryh
Rate this book
Clear rating

by
3632282
's review
Jan 30, 12

Read from November 26, 2011 to January 30, 2012

*** ATTENTION : Des éléments de l'intrigue sont dévoilés ci-dessous / WARNING : Spoilers ahead ***

Cyteen a été commenté avec abondance sur Goodreads, et je vous invite à lire les nombreux commentaires en anglais si vous voulez vous faire une tête sur ce livre.

Essentiellement, je dois féliciter l'auteure C. J. Cherryh pour la qualité de son travail de recherche, pour le réalisme apparent de son univers, pour la densité de la toile qu'elle tisse entre les personnages.

Si j'avais à commenter le livre d'un point objectif et détaché, je lui aurais probablement accordé 4 ou 5 étoiles.

Ceci étant dit, au point de vue personnel, j'ai du mal à comprendre pourquoi j'ai persévéré dans cette lecture, pour les raisons suivantes :

1. Les personnages, principaux ou secondaires, sont animés de personnalités soit dominatrices ou serviles. Personne ne semble réellement heureux, idéaliste, fonceur, rêveur. Tout le monde cherche à protéger son petit confort, sa recherche, son copain, son petit monde, et la collaboration avec autrui n'est que triste nécessité.

2. Les idées véhiculées sur le clonage et l'administration sont révoltantes. Si on peut se cloner soit-même et léguer ses biens à son clone à sa mort, puis se présenter à des élections pour reprendre son siège au conseil d'administration de toute une société, qu'est-ce qui sépare un tel monde d'une dictature gouvernée par une élite éternelle?

3. Le traitement maître-esclave des CIT sur les azis est scandaleux. Imaginez une société où vous pouvez disposer d'une personne comme d'un objet, celle-ci étant toujours prête à travailler pour vous, à vous dorloter et à vous servir de jouet sexuel! N'a-t-on pas aboli l'esclavage au cours des derniers siècles? L'auteure ne se distancie pas suffisamment des agissements de ses personnages, et m'a donné l'impression d'approuver ce mode social. Pire, les personnages de Grant, Justin et Jordan vivent pendant tout le récit sous la pression et les manipulations du personnage principal et de personnages secondaires, sans jamais avoir une occasion de s'en libérer.

4. Le viol d'un homme par une femme, celle-ci étant le personnage principal du récit, mis en scène dans le premier tiers du livre, n'est jamais réellement dénoncé, même s'il est connu par plusieurs personnes. La victime traîne cette réalité sans réellement vouloir la purger, ce qui la plonge dans un état de faiblesse quasi-permanent vis-à-vis du clone de son agresseure.

5. Le point de vue politique soutenu par le personnage principal, l'expansionnisme, m'est apparu comme moralement inacceptable. En quoi la croissance débridée de l'humanité dans l'espace par le biais du clonage peut-elle être bénéfique? Cette question n'est pas posée par l'auteure, qui semble valoriser l'expansionnisme et se faire une joie de démoniser les centristes et les abolitionnistes, qui voudraient bien mettre un frein à cette folie.

6. À ma grande déception, le récit ne mène à rien. Le livre se termine par la mort inutile de personnages secondaires importants, mais cette situation n'est qu'une conséquence naturelle de l'évolution du personnage principal. On sent que ça ne règle pas grand chose et que le récit n'est pas terminé, mais après 680 pages, c'est à se demander s'il va se passer quelque chose un jour...

Bref, un récit hyper-documenté et construit avec un important souci du détail, mais une attitude et un message qui démontrent que les scientifiques sont les rêveurs, les conseillers et les bâtisseurs du monde de demain, et qu'ils ne devraient surtout pas en être les maîtres immortels...
Likeflag

Sign into Goodreads to see if any of your friends have read Cyteen.
Sign In »

No comments have been added yet.