Nicolas's Reviews > Les enfants de Darwin

Les enfants de Darwin by Greg Bear
Rate this book
Clear rating

by
1156136
's review
Jul 30, 11

bookshelves: rayon-emprunt, rayon-fantasy-et-sf, hard-science, mutants, biotech
Read from July 17 to 19, 2011

Dans ce roman, on suit les aventures d'une ... famille américaine, dont la fille est une mutante. C'est-à-dire qu'il ne s'agit plus d'un homo sapiens classique, mais d'autre chose. Cette pauvre fille doit survivre dans un monde clairement hostile pour ces mutants, dont tout le monde a peur. Et bien sûr, cette ... famille, le père, la mère, et la fille, vont - quasiment à eux seuls - faire reculer les préjugés contr ces mutants.
Je gardais des précédents romans de cet auteur le souvenir d'un certain talent, aussi bien dans la construction de l'univers que dans le choix des intigues. Hélas, ça n'est clairement pas le cas dans cette histoire, convenue au possible, et utilisant les meilleures recettes du techno-thriller pourri à la Crichton pour nous imposer des stéréotypes particulièrement ... vomitifs. Cela va ainsi du bureaucrate ambitieux et sans scrupule au scientifique ambitieux et sans scrupule, en passant bien sûr par le politicien ... oui, ambitieux et sans scrupule. Au milieu de tout ça, la pauvre petite mutante est promenée de camp de concentration en laboratoire d'expérimentation sans réellement comprendre ce qui lui arrive.
La seule chose qui pourrait sauver ce roman, c'est la mutation. La mutation, un sujet pourtant déja largement rebattu dans les sphères SF, non ? Je sais pas, moi, je pense par exemple à Sturgeon ou au roman sur les quaddies de Mc Masters Bujold. Alors pourquoi Bear s'est-il sentit obligé de produire ce truc ? Ca m'échappe complètement. A priori, j'aurais envie de penser qu'il a cherché à élargir son lectorat en se plaçant dans un futur très immédiat, pour ne pas déstabiliser les fans de techno-thriller, justement, tout en peuplant son roman d'authentiques créatures SF que sont ses mutants. Malheureusement, je trouve que la sauce prend singulièrement peu. La raison ? A mon avis, principalement le fait que, en tant que parent, si on venait m'enlever mon enfant au nom d'un concept aussi débile que "l'hygiène publique", j'ai bien limpression que je préférerai encore me faire enfermer avec, plutôt que de le laisser croupir dans un camp de concentration.
Du coup, évidement, ce roman m'a plutôt déplu. Mais peut-être en ai-je loupé tout le sel, non ?
likeflag

Sign into Goodreads to see if any of your friends have read Les enfants de Darwin.
sign in »

No comments have been added yet.