Lothfleur's Reviews > Silver

Silver by Talia Vance
Rate this book
Clear rating

by
4164130
's review
Jan 14, 14

bookshelves: bought-2012
Read from January 06 to 13, 2014

Le roman commence d’une façon maladroite à mon goût. En essayant de nous plonger dans une atmosphère dangereuse, sombre et sexy, il est devenu plus affligeant qu’autre chose. Non, vraiment, j’aurais remis mon livre dans ma biblio pour ne plus jamais en entendre parler si je ne l’avais pas payé. On nous présente Brianna qui désespère être désirée et ses meilleures amies qui passent leur temps à flirter et vont plus loin et si je n’ai rien contre les relations sexuelles dans la YA, je ne suis pas fan des situations avilissantes qui sont balayées d’un revers de la main, comme si de rien n’était – et je suis encore moins pour les oublis de protections qui ne sont jamais évoqués. Et les IST ? Le début ne m’a vraiment pas caressée dans le sens du poil, pour ainsi dire.
Heureusement, après un certain temps, on dépasse ces sujets edgy mais bien que l’histoire m’ait parue prometteuse avec des légendes irlandaises et une histoire d’âmes liées, l’histoire d’amour est retombée comme un soufflé. Je n’ai rien ressenti pour la relation de Brianna et Blake. Je ne suis pas dure envers les histoires d’amour au premier regard parce que quand c’est bien fait, j’en suis extrêmement fan. Ici, c’en est pas tout à fait une, étant donné la situation chargée d’hormones et de magie, on a des éléments de l’insta-love mais aussi un développement. Cependant, il faut que ça fonctionne, quoi qu’il arrive, et ici le cadre n’a pas fait en sorte que ça marche pour moi. Je n’aime pas Blake, je ne trouve pas que les salauds et les bad-boys soient vraiment attirants. Je sais, Blake s’améliore quand il est « forcé en amour » de Brianna (on ne dit rien de mon invention, je la trouve parfaite), mais qu’a-t-il de plus qu’être viril et musclé, avec un comportement de connard sur le début ? Non, je ne pouvais pas m’y attacher.
Quant à Brianna, je peux m’identifier à des héroïnes imparfaites, on peut avoir de l’empathie pour son désir d’être vue et pas tout bonnement ignorée par les garçons comme c’est le cas chaque jour de sa vie (bien que, pour être honnête, après cinq minutes, c’est barbant), mais je ne suis pas allée plus loin, je me suis contentée de suivre l’histoire sans m’y impliquer. J’ai apprécié la mythologie, j’aime toujours la découvrir avec les personnages mais à la fin,j’ai eu l’impression que ce n’était pas suffisant, l’histoire me semblait trop simple et qu’elle n’était pas assez centrée sur le sujet – ce n’est qu’un premier tome, d’accord. J’ai trouvé que ça aurait pu être plus épique, mais ça peut me venir de mon manque d’investissement dans les personnages.
Les personnages secondaires m’ont soit ennuyée à mourir, soit fait grimacer. Je n’ai jamais compris pourquoi Brianna et sa mère se parlaient aussi peu. On nous donne une raison mais ça manquait de quelque chose, peut-être d’émotion pour que j’y croie. J’aurais aimé que leur relation soit plus développée pour cette raison. Les meilleures amies ne sont définitivement pas ma tasse de thé, ugh. J’aurais pu être plus bienveillante à leur égard avec plus de caractérisation, si j’avais pu les connaître comme Brianna, je les aurais peut-être plus acceptées. Les petits détails sur leur vie n’étaient pas suffisants, j’ai besoin de ressentir de l’empathie.
Donc, ça aurait pu être pour moi si on n’avait pas autant essayé d’aller dans le sombre, le dangereux. Après tout, j’aime vraiment les légendes irlandaises, les histoires d’âmes sœurs, je n’avais rien contre le thème mais ça n’a pas fonctionné, trop de choses n’allaient pas pour moi.
likeflag

Sign into Goodreads to see if any of your friends have read Silver.
sign in »

Reading Progress

01/06 marked as: currently-reading
01/08 page 110
29.0% "Rather cringeworthy..."
01/13 marked as: read
show 1 hidden update…

No comments have been added yet.