Isil's Reviews > L'Amant

L'Amant by Marguerite Duras
Rate this book
Clear rating

by
1479980
's review
Feb 21, 2011

liked it
bookshelves: france, litterature, xxe
Read from December 07 to 08, 2010 , read count: 2

Ma première lecture de L’Amant remonte à mes années d’étudiante. Je me souvenais d’une écriture qui ne me plaisait pas vraiment mais d’une histoire qui m’avait fascinée. Cette deuxième lecture est venue confirmer ce sentiment. Sur la forme, l’écriture de Duras me déplait. C’est un style très particulier dans lequel on saute d’une idée à l’autre dans une sorte de va-et-vient permanent. En outre, cette écriture est économe, presque sèche, sans dialogues où la narration passe du « je » au « elle ». A priori c’est tout ce que je n’aime pas en littérature. Et pourtant, cette économie de moyens est probablement ce qui rend ce texte si efficace car il me touche comme peu d’histoires peuvent le faire.

Duras a une façon détachée et pourtant touchante de raconter les non-dits d’une famille, la sienne, et l’histoire d’une toute jeune fille de quinze ans et demi qui se sent mal aimée par sa famille et qui découvre le désir dans les bras d’un chinois, liaison sans avenir dans le Viêtnam colonial. Ce qui est magnifique et pathétique à la fois, laissant une impression très douce-amère, c’est le mélange d’amour et de haine que ressent l’héroïne pour sa famille, c’est aussi le lien entre la volupté et l’intérêt qui est presque perturbant. On est plus proche de la prostitution que de l’amour (avec le consentement hypocrite de la mère et des frères, ce qui est encore plus terrible) mais la façon dont cette adolescente découvre le désir et la sensualité est magnifiquement décrit ainsi que le conditionnement familial qui rend la réalisation des désirs si particulier.
flag

Sign into Goodreads to see if any of your friends have read L'Amant.
Sign In »

No comments have been added yet.